Et si les objets se révoltaient!

Les mises en scène des photographies du couple Blume sont très surprenantes. Purs moments d’hallucination, ce cliché retrace l’aventure de patates volantes ! Et oui ce n’est pas anodin une telle scène dans notre vie quotidienne. Ainsi nous voyons une femme se battant pour attraper ses patates volantes qu’elle souhaite sans doute éplucher ! Sur cette photographie, les photographes mettent en scène un monde dans lequel les objets et les humains, loin de se ressembler, s’affrontent sans pitié. Les objets en l’occurrence ici les patates opposent une incompréhensible révolte à toutes les tentatives de les utiliser. Il y a là une relation aux objets bien particulière bien plus proche de l’ordre de l’irrationnel, du dérapage incontrôlé que du rationnel et d’une scène banale d’épluchage de légumes. Ce cliché fait partie d’une collection qui s’applique à mettre en avant des phénomènes paranormaux domestiques avec les objets qui nous entourent.

Ces compositions sont pour Anna et Bernhard Blume une manière de critiquer avec subtilité la classe moyenne allemande avec ses codes, ses stéréotypes, son rapport à la consommation et au matérialisme. La lévitation, le mouvement anormal, le déplacement d’objet sont autant d’actions qui viennent perturber la normalité du quotidien du petit-bourgeois. Même s’il est vrai que ces clichés sont utilisés comme support de dénonciation, ils nous rappellent à quel point les objets qui peuplent notre habitat peuvent être source de contrariété, effet dû au fait que nous transposons à travers eux notre propre état psychique parfois agressif.

 

One response

  1. I really want to pull for Johnny Flynn but partially I think he might just not be that gooveHowed.r, we def need an upgrade at point guard and it will be nice to see if he’s figured anything out

Laisser un commentaire